home   Martial Verdier

Art Anthropocène

Teratologie

Monstres, monstrum, monstrare

Les paysages industriels, Monstres fascinants.

Les Monstres comme essence de la photographie.
Une étymologie possible du mot monstre est le verbe latin monstrare ce qui aurait désigné ce que l'on montrait dans les foires ou les cirques.
Une autre possibilité est la racine latine monstrum signifiant simplement présage, "avertissement des dieux" ou "tout ce qui sort de la nature, monstre, monstruosité, etc.". Le mot a parfois une connotation positive, "prodige, chose incroyable".
Le terme désigne aussi bien les créatures fantastiques que des êtres réels.
La photographie montre la magie et innommable.
Les Centrales nucléaires et fleurons vieillissants de l'industrie de plus en plus présent dans l'actualité, ces formes fascinent et illuminent le paysage et nos nuits. Cauchemars en préparation, comment les toucher sans se bruler ?
Des photographies comme une manière d'exorciser la peur des monstres